conseils pour bien choisir son microscope

choisir Microscope

Il existe un certain nombre de variables à prendre en compte lors de la sélection de microscopes pour vos salles de cours et laboratoires de sciences. Vous devez déterminer le type de caractéristiques dont vous avez besoin pour que vos élèves puissent tirer le meilleur parti de chaque expérience.

Type

Pour déterminer le type de microscope qui vous convient, il est important de réfléchir au type et à la taille de l’échantillon que vous allez observer.

Composé – Les microscopes composés sont ceux auxquels la plupart des gens pensent lorsqu’ils entendent le mot « microscope ». Les microscopes composés utilisent des lames, offrent des grossissements élevés et sont utilisés pour observer de très petits spécimens, tels que des cellules et des organismes dans l’eau d’un étang.

Stéréo – Ce type de microscope vous permet d’observer de grands spécimens tels que des feuilles, des roches, des fleurs, des insectes, des pierres précieuses, etc. Les microscopes stéréo ne nécessitent pas un fort grossissement et sont beaucoup plus faciles à utiliser, ce qui en fait un bon choix pour les jeunes étudiants.

Numérique – Ce type de microscope n’a pas d’oculaire, mais permet de visualiser le spécimen sur un écran ou un moniteur. Il produit des images de haute qualité des diapositives et des grands spécimens.

Type de tête

Une tête monoculaire est un bon choix pour les laboratoires standard et une bonne option si vous avez un budget limité. Elle possède un seul oculaire, ce qui rend plus difficile la visualisation des spécimens dans les moindres détails. La tête est réglée à 45 degrés et ne peut pas être ajustée en fonction des préférences de chacun.

Une tête binoculaire est recommandée pour les étudiants plus avancés et les sessions de laboratoire plus longues. Deux oculaires séparés vous évitent de vous fatiguer l’un ou l’autre œil et vous pouvez régler la distance entre les oculaires pour un confort maximal. Les têtes binoculaires permettent également à deux étudiants d’utiliser le microscope simultanément.

Oculaire

L’oculaire est la lentille la plus proche de votre œil lorsque vous regardez dans un microscope. Il possède un grossissement unique et non réglable. De nombreux microscopes ont un oculaire avec un grossissement de 10x. Certains microscopes sont équipés d’un écran LCD au lieu d’un oculaire, ce qui les rend parfaits pour les petits groupes. Ils sont dotés d’un appareil photo numérique intégré qui permet de prendre des photos et des vidéos de lames d’échantillons.

L’objectif

L’objectif le plus important d’un microscope est celui qui est le plus proche de l’échantillon. Les microscopes composés sont généralement dotés de trois, quatre ou cinq lentilles d’objectif, ce qui vous permet de sélectionner différents niveaux de grossissement. Plus le nombre, ou la puissance, d’un objectif est élevé, plus les détails sont fins.

Platine

La platine d’un microscope est l’endroit où vous placez votre lame ou l’objet que vous étudiez.

Les microscopes moins coûteux utilisent des pinces de platine qui maintiennent la lame pour vous. Vous devez déplacer la lame avec vos doigts, il peut donc être difficile de la déplacer d’une toute petite quantité et de trouver ce que vous cherchez.

Les microscopes à platine mécanique vous permettent de tourner une molette et de déplacer l’échantillon dans une position précise. Certaines versions étalonnées sont dotées d’une échelle graduée qui vous permet de voir de combien la lame a été déplacée ou de suivre la position de divers objets sur la lame.

Éclairage

Les microscopes dotés d’un éclairage intégré permettent aux étudiants de voir le spécimen qu’ils étudient de manière très détaillée. Cet éclairage permet aux étudiants de se concentrer sur l’observation du spécimen, plutôt que de se battre pour trouver un apport de lumière suffisant pour voir des caractéristiques spécifiques. L’éclairage par le haut et l’éclairage par le bas sont disponibles sur certains microscopes, mais en général, la lumière est logée dans le bas du microscope. De nombreux microscopes utilisent un éclairage LED froid pour éviter toute surchauffe ou tout dommage aux lames sensibles. D’autres microscopes utilisent des ampoules fluorescentes, halogènes ou au tungstène.

Lire aussi : À quoi sert une centrifugeuse ?/ Qu’est-ce qu’un parc pour bébé ?/Quel est le meilleur décapeur thermique du marché ?